FootNote 01A Nicolas Bouvier

Nicolas Bouvier.

Béni soit l’oeil…

 

 

" Depuis trente ans, je suis chercheur d’images. Ce métier, aussi répandu que celui de charmeur de rats ou de chien truffier ne s’enseigne nulle part. C’est dire qu’on ne le choisit pas : il vous choisit, vous attrape au coin du bois. (…) A l’OMS, où j’avais travaillé comme journaliste, on m’a demandé - c’était l’année de l’ophtalmologie - de constituer un dossier d’images sur l’oeil. L’oeil dans toutes les cultures, dans toutes les époques, bref : «  l’oeil dans tous ses états ». Je me suis donc lancé à corps perdu, et j’ai fait de l’iconographie comme M. Jourdain faisait de la prose : sans le savoir. Je n’ai plus arrêté depuis: je bénis l’oeil et l’OMS : cet apprentissage de l’image, acquis au gré des commandes et par la plante des pieds, m’a enrichi autant que tout ce que j’ai pu lire entre six et soixante-trois ans. C’est un contrepoint merveilleux à la culture du texte."

 

 Histoires d'une image, p. 49, Editions Zoé.

 

retour à / back to   Qui jE ? / QueEl JeU