46i. pArtiCipatIoNS (09/2018): Bronze étrusque. Semaine du bas (1940). Barbie. Shigeo Fukuda.Yves Saint Laurent.Omar Ba.Tomek. Syracuse. Claude Lalanne. Fabien Mérelle.

pArtiCipatIoNS (09/2018)

Bronze étrusque
Fragment de bronze étrusque
conservé au British Museum

"Trouvé en travaillant
pour mes petits étudiants de L2"

dixit Caroline Béhar. Merci. 

 Voir aussi 27 Unijambisme I / One leg only I
 et  27C Mapplethorpe.

 

Enrico

  Enrico bis
Grande semaine du bas au Louvre.
circa 1940
Grazie mille Enrico Sturani.

Voir aussi 24. Atours/ Fineries

et Miss Chemistry

 

 

Barbie Marc Zuili
"Pour grandir et affiner sa silhouette,
il faudrait se mettre sur la pointe des pieds.
C'est en tout cas ce que démontre
la nouvelle pose tendance sur Instagram
joliment nommée Les pieds de Barbie"
,
dixit Terrafemmina

Merci Marc Zuili.

 

 Affiches japonaises

Aff japonaises

Shigeo Fukuda (années 1970).
"Trouvé par Gilles,
en faisant des tris

dans le coin Japon
de la Bibliothèque".

"L'affiche japonaise
des origines à nos jours".

Merci Gilles et Marie-France Dubromel.

Voir aussi 43. L'avenir de l'homme / The future of Man

 

Yves St Laurent
Yves Saint Laurent.
"En sortant de l'Arlequin"
Paris rue de Rennes. Merci Claude H.

Voir aussi 32bA Association "Io Donna"

 

MFD
Omar Ba, galerie Templon,
28 rue du grenier Saint Lazare, Paris.
Merci Marie-France Dubromel.

Voir aussi  25A. Lippi/ Masaccio.


Katia
Longue marche du jeans, Tomek.
Mougins, 2 septembre 2018. 
Merci Katia Dmitrieva et Sacha Dubrovsky.

Voir aussi 22. Une, deux ... plusieurs / One, t(w)o ...many 

 

Jane

Ortigia, Syracuse, Sicily.
6th September 2018.
Thank you Jane Shallice

Voir aussi 22. Une, deux, plusieurs / One t(w)o ...many

 

Patte à chou 6

"Pattes à chou".
Rue de l'échaudé, Paris.
Contact : botella.jean-david@wanadoo.fr
Merci Claude H.

De fait, me dit Anne Houssain (merci!),
il s'agit de "choupatte", 1992, de la sculptrice,
Claude Lalanne.  

Voir aussi 6. (pieds de) Table (legs).

 

Francine Lureau

Fragments d'une étreinte, 2016, Fabien Mérelle.
Merci Francine Lureau.